• j'ai changé de pièce, je suis dans la chambre à présent !

    parfumer ses draps

    pourquoi ne mettrais tu pas dans ta lessive naturelle ou dans ton vinaigre assouplissant ...

    un peu de ... fleur d'oranger

    parfumer ses draps

    pour parfumer tes draps ?

    parfumer ses draps

    sens moi ça !

    parfumer ses draps

    un vrai délice !

    parfumer ses draps

    parfumer ses draps


    6 commentaires
  • dans ma série de petits livrets pour aider les enfants à découvrir la Sologne que j'ai faits cette année, voici celui sur les animaux, dis moi ton opinion, penses tu que ça va plaire ?

    Voici maintenant quelques mammifères que tu pourras observer en Sologne :

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    empreinte de chevreuil

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    empreinte de cerf

     

    * le chevreuil : cervidé comme les cerfs, les daims, les rennes…

     

    un peu de vocabulaire : le brocard est le mâle, la chevrette est la femelle, le jeune de – de 6 mois est le faon, le jeune mâle de 6 à 12 mois est le chevrillard, le jeune de + de 12 mois est le daguet.

     

    Ses particularités : il peut faire des bonds de 2m de haut et 6m de long et court à 70kms/heure. Son ouïe et son odorat sont très développés (il peut repérer l’Homme à 300 mètres) et peut déceler l’odeur humaine même 1 heure après le passage de l’Homme.

     

    Son pelage passe du roux avec des rangées de taches blanches sur le dos et les flancs à un pelage fauve ou roux en été , gris/brun en hiver.

     

    L’hiver, certains mâles ont le poitrail avec 1 ou 2 taches claires (appelées serviettes). La tache jaune clair s’appelle le miroir ou roze sur l’arrière train (celle du mâle est en forme de rein et celle de la femelle est en forme de coeur.

     

    Le chevreuil mâle a des bois courts qu’il perd tous les ans entre octobre et décembre. Les nouveaux bois ont alors du velours qu’il perd au bout de 3 mois. Puis de mars à juin, il frotte ses bois contre les arbres et perd ce velours (cela se nomme la fraye des bois) qu’il mange. Adulte, il est sédentaire. Il a une organisation sociale matriarcale.

     

    Tu le verras peut être frotter ses bois également pour marquer son territoire en déposant des sécrétions odorantes ou en grattant le sol (appelé grattis).

     

    Les naissances ont lieu de mi avril à mi juin, souvent des jumeaux. Le sevrage s’opère au bout de 8 à 12 semaines, les jeunes restent ensuite avec leur mère jusqu’à la naissance de la prochaine portée puis sont chassés par la mère. Il peut vivre jusqu’à 15 ans.

     

    Il fait 6 à 12 repas par jour (ce qui représente 3 à 4 kgs par jour) : des pousses, feuilles des arbres, plantes herbacées...en été. En automne et hiver, il mange des ronces, bruyère, champignons, glands, framboisiers, poires, pommes… ou luzerne, colza, betteraves…

     

    Ses prédateurs sont les chiens errants, les Hommes, les renards roux.

     

    Lorsque la chevrette a un faon et sent un danger, elle frappe le sol avec ses sabots, alors le faon se couche sans bouger. Son pelage de faon le rend alors difficile à distinguer au sol et il faut savoir qu’il n’a aucune odeur à cet âge.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    * le sanglier : il peut peser jusqu’à 150 kgs. Sa femelle s’appelle une laie, son petit, le marcassin. Il possède 2 défenses sur la mâchoire inférieure et deux grés sur la mâchoire supérieure qui sont très coupantes. Le marcassin a un pelage roux avec des bandes noires et le sanglier adulte a un pelage gris brun. Il est connu sous plusieurs noms : marcassin, puis bête rousse, bête noire, ragot, tiers-an, quartanier et solitaire. Le sanglier se vautre dans la boue (dans les souilles), se frotte le long des arbres pour se débarrasser des parasites (tiques, poux). Il doit se baigner dans la boue pour réguler sa température corporelle car il ne peut pas transpirer. Son organisation sociale est matriarcale. Les hardes (groupes) sont composées de 7 à 8 laies + leurs petits. Les mâles de 12 à 18 mois ferment toujours la marche lors de leurs déplacements. Il vit environ 15 ans.

     

    Il est omnivore, il mange des glands, noix, pommes, pommes de terre, racines, vers, insectes, champignons, rongeurs, faons, lézards, oiseaux, charognes, céréales… C’est un animal nomade. Il fait certes de gros dégâts mais aère aussi la terre, assure l’introduction de l’humus dans la terre et favorise de nouvelles pousses.

     

     

     

     

     


     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    * le blaireau : il pèse environ 20 kgs, mesure 70 cm de long. Son pelage est gris sur le dessus, noir en dessous + pattes, blanc sur la tête avec 2 bandes noires. Il possède des glandes odorantes à la queue pour marquer son territoire et se reconnaître parmi ses congénères. La femelle s’appelle une blairelle, les petits des blaireautins. Il vit dans un terrier pour lequel il peut remuer jusqu’à 40 tonnes de terre pour le construire avec 3 à 10 entrées, voire 30 à 40 entrées différentes (jusqu’à 2000m²) La femelle a une portée de 1 à 5 blaireautins. Il vit jusqu’à 14 ans en pleine nature et 16 ans en captivité. Il a une vie nocturne et c’est un animal très propre. En hiver, il n’hiberne pas mais dort plus qu’en été. Il peut cohabiter avec des lapins, des renards dans son terrier. Il est omnivore : il mange des lombrics, insectes, mollusques, serpents, fruits, champignons, végétaux et quelquefois des oiseaux, du maïs…

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    * le lièvre : on pourrait le prendre pour un rongeur mais l’une de ses différences avec eux est le fait qu’il n’utilise jamais ses pattes antérieures pour prendre sa nourriture. Le lièvre a de longues pattes postérieures pour faire de grands bonds (jusqu’à 4,50m de long et 2 m de haut) et de grandes oreilles. Il court jusqu’à 70km/h et il sait nager. Il subit 2 mues dans l’année (au printemps et en automne). La femelle s’appelle la hase, le petit un levraut, le mâle reproducteur, un bouquin.

     

    Comment reconnaître un lièvre d’’un lapin ?

     

    - le lièvre est un animal sauvage

     

    - il a une grande morphologie, longiligne alors que le lapin est plus petit et sa tête est plus ronde.

     

    - le territoire d’un lièvre représente 200 hectares alors que celui du lapin 10 à 20 hectares seulement.

     

    - le lapin fait de petits bonds courts alors que le lièvre a une allure plus fluide et ample.

     

    - le lièvre fait son nid à même le sol (le gîte), celui du lapin est dans un terrier souterrain.

     

    - le lièvre pèse 3,8kg , le lapin 1,4kg (lapin de garenne)

     

    - le lièvre est solitaire le jour (en petits groupes la nuit) alors que le lapin vit en société.

     

    - le lièvre a des oreilles plus longues que le tête avec les extrémités noires

     

    - les levrauts naissent avec les yeux ouverts et sont couverts de poils (ils sont nidifuges) tandis que les lapereaux naissent avec les yeux fermés et ils sont nus (ils sont nidicoles).

     

    - le pelage du lièvre est plus jaunâtre.

     

    - la gestation est de 41 jours pour le lièvre, 30 jours pour le lapin.

     

    - l’iris est jaune chez le lièvre, brun sombre chez le lapin.

     

    - les ongles des orteils sont fendus chez le lièvre.

     

    - de 1 à 3 levrauts chez le lièvre par portée, de 3 à 5 lapereaux pour le lapin.

     

    Le lièvre change de gîte presque chaque jour. Il est essentiellement nocturne, la journée il se repose. Il vit 12 ans maximum dans la nature. Il mange des graminées, céréales, rameaux, bourgeons, baies, fruits, légumes, trèfle, fleurs, champignons… Il boit très peu. Il ingère certaines de ses crottes molles de la nuit (il est caecotrophe). Lorsqu’il mange, il replie ses oreilles sur le dos.

     

    Ses prédateurs sont évidemment malheureusement les chasseurs, le renard roux, la corneille noire pour les levrauts et les chiens errants. Il a 2 utérus ce qui fait qu’il peut avoir des levrauts prêts à naître + les embryons de sa future portée parfois.

     

     

     

     

     


     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    * le renard roux : nocturne et crépusculaire. Il a le museau fin et allongé. Sa vue est adaptée à une vision nocturne. Il dort souvent à l’air libre mais a un terrier pour la période de reproduction ou comme refuge en cas de danger. Il le partage parfois avec des blaireaux ou des lapins de garenne, des chouettes chevêches, ou des chats sauvages. Il est le symbole de la ruse et de l’habileté. Les naissances ont lieu de mars à mai et a des portées de 1 à 10 renardeaux.Il vit généralement 2 à 3 ans dans la nature, voire 10 ans en captivité. Il est omnivore. Il mange surtout des campagnols (entre (5000 à 10 000 rongeurs par an), lapins, lièvres, taupes, oiseaux, faons, poissons, fruits, grenouilles… Pour chasser, il bondit sur sa proie et la plaque au sol, cela s’appelle le mulotage. Mortalité à cause des pesticides, le trafic automobile, et la prédation humaine toujours.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    * le ragondin : c’est un gros rongeur qui peut atteindre 1m de long et peser 9 kgs. Il a 4 grandes incisives oranges, voire presque rouges. Il est parfaitement adapté à la vie aquatique. Il vit dans les marais, étangs, canaux… Il creuse un terrier en cul de sac de 3m maximum de profondeur. Son terrier possède généralement plusieurs entrées dont une est sous l’eau ou à la surface.C’est un rongeur crépusculaire, à l’activité diurne et vit en petites colonies hiérarchisées. C’est un très bon nageur mais très maladroit sur la terre ferme. Il peut vivre 4 à 5 ans. C’est un hervivore mais peut parfois manger des moules d’eau douce. Il mange 40 % de son poids soit 1,2 à 1,5kg de végétaux/jour.

     

    Il n’a aucun prédateur naturel une fois adulte (toujours mis à part l’Homme) et jeune ses prédateurs sont : les fouines, rats, renards, busards, faucons, chouettes effraies.

     

    Il provoque des effondrements de berge.

     

     

     

    Un petit jeu pour terminer : reconnaitrais tu ces empreintes ?

     

     

     

     

     

    Tu as trouvé ? En haut à gauche, tu as l’empreinte d’un sanglier, juste à côté celle d’un blaireau et en dessous plus à droite, celle d’un chevreuil

     

     

     

    Voilà, nous espérons que ces petites informations t’auront donné envie d’observer un peu plus la Nature et surtout d’en prendre soin.

     

     

     

    Alors, ouvre bien les yeux lorsque tu te te promèneras dans la forêt ou près des étangs…

     

    ps les images ne veulent absolument pas passer mais il y en a !livret animaux pour les chalets


    3 commentaires
  • désodorisant wc

    toujours dans ma salle de bains, voici un désodorisant pour les wc :

    • alcool à 70°
    • eau
    • he de votre choix
    • un pulvérisateur

     

    1/3 d’alcool à 70° modifié + quelques gouttes he de votre choix, secoue

    Enfin,  2/3 d'eau secoue à nouveau
    et voilà ! c'est fini

    désodorisant wc

     

    il te suffira de secouer le liquide avant chaque utilisation

    désodorisant wc

    bon je vais peut être sortie de la salle de bains/wc, ils vont tous attendre à la porte depuis le temps lol !


    4 commentaires
  • dépoussiérant

    et oui, je suis toujours dans la salle de bains / wc pour t'expliquer les produits à utiliser :

    tu as de beaux meubles en bois à dépoussiérer ?

    dépoussiérant

    la solution est celle ci :

    7 cl de vinaigre blanc,

    1 verre d'eau 

    2 cs d'huile d'olive.

    facultatif : Un peu d'huile essentielle de citronnelle et les moustiques fuient aussi!!

    Bien secouer avant utilisation 

     

    L'huile d'olive prend soin des meubles et empêche la poussière de revenir!

    et voilà,  pas compliqué non ?

    dépoussiérant

    à demain !

    dépoussiérant


    5 commentaires
  • pastilles wc

    attends deux secondes, je vais faire mes pastilles pour wc

    occupe toi pendant ce temps

    pastilles wc

    voilà ce dont j'ai besoin :

    Acide citrique : 95g
    Bicarbonate : 280g
    Eau : 1 CAS
    Huile(s) essentielle(s) : 90 gouttes de ton choix (tea tree, citron ou lavande sont préférables)

    bicarbonate + acide citrique, on mélange

    dans un autre récipient eau + he,on mélange

    on vaporise ce mélange sur le mélange précédent en remuant. On obtient un aspect de sable mouillé

    on dispose dans un bac à glaçons

    6h au frigo et on démoule

    on range dans un bocal... et voilà ! pastilles prêtes à servir

    pastilles wc

    pastilles wc

    pastilles wc

     


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique