• lundi 25 janvier 2021

    lundi 25 janvier 2021

    j'espère ! ici ça va, week end où on est bénévoles.

    plein de rebondissements là bas, week end agité ! et on a eu du vent, de la neige, de l'orage, la complète ! et je ne vous dis pas ce que j'ai vu, pas fière de l'espèce humaine !

    du coup, encore plus persuadée que l'on sert à quelque chose pour une cause comme celle là !

    de plus, évidemment j'ai regardé l'émission de la 8 samedi, il y avait le lieu où on est bénévoles, ça m'a permis de revoir quelques loulous que je connaissais (je ne les connaissais pas tous vue qu'on a commencé après cet épisode là mais ensuite j'ai souvent vu les équipes de tournage sur place). 2 de ces loulous sont revenus par la suite et un est reparti la semaine dernière, l'autre est malheureusement toujours au refuge.

    bref ! no comment. En attendant, ici soleil ce matin mais routes très verglacées, prudence !

    on fête les

    Fête du 25 Janvier : Conversion de Paul

    Aujourd'hui, nous fêtons également les Saint Agilée, Saint Amarin, Saint Ananias, Saint Damarin, Saint Juventin, Saint Lubais, Sainte Médule, Saint Prix ou Priest, Saint Roques.

    lundi 25 janvier 2021

    allez , ça te dit une plongée pour trouver des  perles ce matin au milieu de mes posts ? la 1ère t'es offerte ici, pour les autres, tu devras chercher ;)

    Elle voulait s'acheter un sac à main, je lui ai dit qu'elle n'aurait plus de sous.
    Réponse de Ludivine :"C'est pas grave, j'ai encore des dents !"
    (faisant référence à la petite Souris ...)
    (Ludivine 6 ans)

    lundi 25 janvier 2021

    Rester fier est une belle cause, à condition de rendre cette fierté sympathique.

    Sonia Lahsaini

    lundi 25 janvier 2021

    Là où il y a une volonté, il y a un chemin.

    Vladimir Lénine

    Question : L'eau potable est celle ...
    Réponse : Que l'on peut mettre dans un pot

    lundi 25 janvier 2021

    La caravane humaine

    J'ai connu,
    dans ma vie,
    qui s'étire déjà pas mal,
    quelques grands vivants.

    Ils n'étaient pas tous célèbres,
    loin de là.
    Mais ils avaient tous
    assez d'amour dans le coeur
    pour en donner
    à beaucoup.

    Ils n'avaient pas tous un épais portefeuille,
    tant s'en faut.
    Mais ils avaient tous
    une grande passion dans l'âme
    qui donnait du sens
    à tout ce qu'ils faisaient.

    Ils n'étaient pas tous très instruits,
    oh non !
    Mais ils avaient tous développé
    une sagesse en leur esprit
    qui en faisait
    de merveilleux conseillers.

    Ils avaient souffert,
    souvent même beaucoup :
    maladies, échecs, abandons, trahisons.
    Mais jamais,
    ils ne s'étaient laissés abattre.
    Toujours,
    ils avaient rebondi
    devant l'épreuve.

    Ils avaient compris
    depuis longtemps
    que donner
    est plus agréable que recevoir,
    qu'écouter
    est plus intéressant que parler,
    qu'admirer
    est plus utile que condamner.

    Ils avaient découvert
    que l'intelligence sans le coeur
    est bien malcommode
    et que le coeur sans les mains
    ne vaut guère mieux.

    Ils avaient trouvé aussi,
    souvent péniblement,
    que la vraie vie
    ne se vit pas tout seul.
    Il y a les autres
    sur qui on peut s'appuyer.

    Ils avaient tous gardé
    un sens de l'émerveillement peu commun.
    Capables de se pâmer
    devant une rose fraîchement éclose
    autant que devant le sourire d'un enfant
    ou les mains ridées d'un vieillard.

    Ils étaient ardent à l'ouvrage
    et fervents pour l'amour.
    Ils avaient la force des départs
    et le courage des recommencements.
    Ils avaient du coeur au ventre
    et aussi plein les mains.

    Il émanait de leur personne
    une sorte de magnétisme
    qui donnait le goût
    de faire un bout de chemin avec eux.
    Leur seule présence inspirait confiance.
    Ils dégageaient beaucoup d'amour.
    On était bien avec eux.

    A les voir,
    on avait le sentiment d'être meilleur.
    A côté d'eux,
    on avait envie de grandir.
    Ils avaient du feu
    dans les yeux et dans le coeur.

    Et certains,
    au cours du voyage,
    avaient rencontré Dieu
    qui avait éclairé leurs pas,
    guéri leurs blessures
    et réchauffé leurs froidures.

    Bref,
    ils avaient le goût de vivre
    et ils donnaient le goût de vivre.

    * * *

    Mais j'en ai connu d'autres
    qui avaient perdu
    ce goût de vivre
    et qui traînaient à pas lents
    une vie lourde de misères.
    Grands blessés,
    oubliés, déprimés,
    angoissés, perdus.

    Ce n'était pas toujours
    de leur faute.
    Ils ont excité en moi
    la pitié,
    puis la compassion,
    et enfin l'amour.
    Je leur ai voué
    une bonne partie de ma vie.
    Ils sont devenus
    des maîtres pour moi
    et je compte parmi eux
    quelques-uns de mes meilleurs amis.

    Et, il faut le dire,
    j'en ai connu enfin
    qui enlevaient aux autres
    le goût de vivre,
    qui utilisaient les gens
    plutôt que de les aimer.
    Mesquins, égoïstes,
    ambitieux, hypocrites,
    veules, jaloux,
    jugeurs, exploiteurs.

    Eux aussi
    n'étaient pas toujours coupables.
    Ils m'ont souvent donné
    l'envie de vomir
    quand ils croisaient ma route.
    Peu à peu, cependant,
    ils m'ont appris
    la compréhension, la bonté
    et surtout le pardon.

    * * *

    Dans la caravane humaine,
    il y a toutes sortes de marcheurs.
    Des leaders et des suiveurs,
    des infatigables et des fatigués,
    des joyeux et des tristes,
    des bons vivants et des agressifs,
    des grands, des moyens, des petits,
    des fins et des pas-fins,
    des forts et des faibles...

    Les uns courent,
    d'autres s'essoufflent à rien,
    d'autres s'assoient sur le bord de route,
    d'autres enfin rebroussent chemin.

    Mais tous sont portés ou emportés
    par cette marée humaine.
    Tous, même sans le savoir,
    sont avides d'amour,
    sont assoiffés de vie.
    Ils veulent VIVRE.
    Ils portent en eux,
    comme le trésor le plus précieux,
    cet acharnement à vouloir vivre.

    Qui leur a rivé au coeur
    ce goût de vivre,
    dites-le moi ?
    Je ne serais pas surpris que ce soit
    Celui qui est la Vie,
    Celui qui a brisé
    les chaînes de toutes nos morts
    afin que nous puissions
    VIVRE TOUJOURS !

    Jules Beaulac, Que c'est bon la vie !, Édition du Levain, l990, Jules Beaulac sur Wikipédia

    lundi 25 janvier 2021

    L'instituteur : Pourquoi les éléphants ont des défenses ?
    Jamel (6 ans) : Parce que ce serait bizarre avec des moustaches !

    L'instituteur : Comment appelle-t-on un volcan d'où sort de la lave ?
    Un élève (11 ans) : Un volcan en érection !

    une info ici

    lundi 25 janvier 2021

    "La Passion vous mènera irrémédiablement sur la voie de votre destinée.Elle vous relie à la partie la plus profonde de votre nature. Lorsque vous êtes aligné sur ce qui vous passionne, vous vous sentez grandi, ouvert, vivifié." Janet et Chris Attwood

    L'institutrice : Sous les yeux, il y a ? ?
    Un élève : Le nez.
    L'institutrice : Et sous le nez ?
    Faustine (4 ans) : Un truc qui coule !

    Maman, je préfère quand c'est toi qui ranges ma chambre parce que moi, ça me fatigue.
    Damien, 3 ans et demi

    Maman, quand je suis né, comment tu savais que je m'appelais Victor ?
    Victor, 4 ans et demi

    bon allez, j'espère que tu as ramassé toutes les perles des enfants cachées dans mon post et qque tu t'es bien amusée

    bonne semaine

    lundi 25 janvier 2021

    merci pour vos coms et merci à

     

     

     

     

     

    Valie Maïté  mamie

     

     

     

     

     

      titine et tous ceux qui créent des gifs, merci à tous mes fournisseurs d'infos

     

    mardi 24 novembre 2020

     

     

    « vendredi 22 janvier 2021bonne soirée ! »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    10
    Lundi 25 Janvier à 20:11
    gateuxrigolo

    hello je suis un peut comme toi le genre humain commence a m ennervee a l association on vois ca aussi des chats qui partent puis qui reviennent pfffff bisous

      • Mardi 26 Janvier à 06:54

        oui, c'est régulier ça, mais là j'ai vu bien pire. Certaines personnes ne devraient pas avoir de chiens.(oui je parle plus souvent d'eux parce que je suis beaucoup plus du coté chenil). Bisous bonne journée à toi

    9
    Lundi 25 Janvier à 17:53

    Heureusement qu'il n'y a pas 100% de personnes inhumaines, il y a des adorables personnes comme toi qui donne beaucoup, beaucoup aux animaux et je suis ravie de te connaître pour cela et pour ta gentillesse.

    bzz et douce soirée

      • Lundi 25 Janvier à 19:02

        je sais pas si je suis gentille, juste naturelle, j'aime ça !  je m'éclate avec mes loulous, là je viens de leur faire plein de pub sur fb. bonne soirée bisous

    8
    Lundi 25 Janvier à 17:37

    bonjour

    bonne semaine biz

     
    What do you want to do ?
    New mail<button id="ffenetremailtobuttonEmail">Copy</button><textarea id="ffenetremailtotextArea"></textarea>

    7
    Lundi 25 Janvier à 14:33

    Douce semaine au milieu de ce petit monde des animaux qui nous offrent de bien jolis moments....

    Je pense bien à Toi.

    Plein de Bisous ma Douce*

    6
    Lundi 25 Janvier à 14:09

    Je crois comprendre que tu t'épanouis dans le bénévolat, j'en suis heureuse pour toi

    GROS BISOUS

      • Lundi 25 Janvier à 14:39

        c'est sûr !  j'y fais plein de choses qui sont utiles à tous ces loulous. Bisous et bonne journée

    5
    Lundi 25 Janvier à 13:57

    Trop mignonnes les perles de la journée !  Quand à l'info du jour, je suis sur le derrière  (au moins elles ne le piqueront pas ! ;) )
    Bisous Bisous

      • Lundi 25 Janvier à 14:40

        si tu ne les embête pas, il n'y a aucune raison qu'elles te piquent ;) bisous bonne semaine

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter